Home Réunion en ligne [DOSSIER] 8 conseils pour manager une équipe en télétravail ou en full remote

[DOSSIER] 8 conseils pour manager une équipe en télétravail ou en full remote

par Justine Humblot
management à distance en télétravail

Le travail en dehors des bureaux de l’entreprise s’est démocratisé, qu’il s’agisse de télétravail ou de travail en remote (100 % de travail à distance, quand et où l’on veut). De nouvelles méthodes de travail qui poussent les managers à revoir leur façon de gérer leurs équipes. Quelles sont les bonnes pratiques du management à distance ? Voici 8 conseils pour tirer le meilleur parti de vos collaborateurs en télétravail ou en full remote.

Sommaire

  1. Utiliser les bons outils de communication
  2. Mixer rendez-vous formels et informels
  3. Fixer un cadre pour préserver le droit à la déconnexion
  4. Jouer la carte de la transparence
  5. Faire confiance à son équipe
  6. Privilégier le management par objectifs
  7. Renforcer l’engagement des collaborateurs
  8. Se former au management à distance

1. Utiliser les bons outils de communication (sans les multiplier)

La communication est le maître-mot d’un management à distance réussi. Ce n’est pas parce que les rencontres physiques sont quasi inexistantes que le dialogue doit être rompu, bien au contraire.

Il est important de communiquer régulièrement avec les salariés afin de maintenir une certaine proximité malgré la distance, tout en cultivant un esprit d’équipe précieux. Pour cela, de nombreux outils sont disponibles pour les entreprises, afin de faciliter les échanges entre collaborateurs, partager et stocker de nombreux fichiers : Google Drive, Slack, Dropbox, Glowbl, Miro… Choisissez les outils en fonction de vos besoins, mais ne les multipliez pas – ou assurez-vous de leur compatibilité les uns avec les autres –, au risque d’être moins performant.

A lire aussi : Logiciel de classe virtuelle et de visioconférence : quelles différences ?

2. Mixer rendez-vous formels et informels

Bien sûr, vos réunions à distance sont d’ordre professionnel, mais il est primordial de prévoir également quelques rencontres plus informelles, telle une pause-café à distance à l’aide d’un outil de visioconférence. Cela permet de générer un sentiment d’appartenance chez vos collaborateurs. Des outils comme la Glowbl Workplace, par exemple, permettent de créer des rencontres spontanées, en visio, en dehors des rendez-vous programmés ou des channels de discussion.

Par ailleurs, en échangeant de manière un peu plus personnelle avec chacun, il est possible de déceler d’éventuels mal-être ou de comprendre certaines réactions, afin de personnaliser, si besoin, votre façon de fonctionner avec tel ou tel collaborateur.

3. Fixer un cadre pour préserver le droit à la déconnexion

Travailler à distance ne signifie pas pour autant travailler tout le temps, sans pause. Le droit à la déconnexion de chacun doit être maintenu. En tant que manager, vous devez vous montrer disponible et ouvert à la discussion, mais il ne faut pas non plus tomber dans le piège de ne plus faire de réelle distinction entre vie professionnelle et vie privée.

Pour éviter cette situation, mieux vaut encadrer les échanges et déterminer des horaires précis durant lesquels chacun doit être disponible, vous et votre équipe. Ces limites permettent à tous de garder un espace de vie personnelle sans se laisser envahir, même à distance.

Par ailleurs, certaines réunions peuvent tout à fait être fixées de manière régulière, tous les lundis matins à 9 heures pour parler du planning de la semaine, par exemple. De quoi entretenir une dynamique de groupe et conserver un rythme de travail.

À lire aussi : Réunions en ligne : quels avantages ?

4. Jouer la carte de la transparence

La transparence est l’une des clés du management à distance. Des collaborateurs bien informés sont en effet plus à même de rester motivés et engagés. L’organisation du travail, par exemple, doit être détaillée de façon claire et précise, à l’aide d’un agenda partagé ou d’un outil de suivi des réunions. En d’autres termes, il s’agit d’établir des règles claires et communes à l’ensemble de l’équipe, pour harmoniser les méthodes de travail et gagner en efficacité.

Il est également important de définir ou de redéfinir les buts communs et collectifs, ainsi que les rôles individuels de chacun afin que vos collaborateurs sachent précisément ce qu’on attend d’eux. Ces informations et règles communes doivent être transmises en même temps à toute l’équipe, afin d’éviter tout sentiment de mise à l’écart ou d’abandon.

5.Faire confiance à son équipe

Il s’agit peut-être de LA règle la plus importante en matière de management à distance : la confiance réciproque entre le manager et son équipe. Les collaborateurs doivent bénéficier d’une certaine part d’autonomie et se sentir responsabilisés pour travailler dans des conditions optimales.

En tant que manager, cela implique que vous acceptiez (et que vous sachiez !) lâcher prise, tout en suivant un minimum l’activité de vos salariés, car il ne faut pas qu’ils se sentent complètement « abandonnés ». Le manager ne peut en effet pas tout contrôler à distance et doit donc savoir arbitrer entre autonomie et contrôle, afin de trouver un juste équilibre. La flexibilité est un véritable atout, si ce n’est un prérequis, pour un management à distance performant.

6. Privilégier le management par objectifs

Le management par objectifs, qui revient sur le devant de la scène depuis la crise sanitaire et le développement du télétravail, semble être le plus adapté aux nouveaux modes de travail à distance. D’ailleurs, la confiance, citée ci-dessus, est la condition sine qua non de ce type de management. À l’inverse d’un management traditionnel où les heures travaillées priment, il s’agit de se concentrer avant tout sur les résultats et les objectifs atteints au fur et à mesure par chaque collaborateur. En tant que manager, vous devez donc préciser les objectifs de chacun, et élaborer un plan d’action pour y parvenir.

En donnant des buts concrets et précis, le management par objectifs permet à vos collaborateurs de savoir ce que vous attendez d’eux, de les laisser gérer leur planning en toute autonomie et de préserver ainsi leur motivation. De votre côté, en tant que manager, vous évitez le « surcontrôle » ou la surveillance très pointue des heures travaillées. Veillez toutefois à fixer, dans l’idéal, des objectifs clairs, spécifiques et mesurables, mais également réalisables, selon les compétences de chaque salarié.

7. Renforcer l’engagement des collaborateurs

Plusieurs leviers peuvent être mis en place pour renforcer l’engagement de vos collaborateurs, qui plus est s’ils sont en full remote et qu’ils ne mettent (presque) jamais les pieds dans les locaux de l’entreprise. Vous pouvez, par exemple, féliciter le travail d’un collaborateur, en le remerciant simplement, ou en lui proposant une prime. Le feedback entre vous et votre équipe est en effet très important, surtout à distance, et il ne doit pas concerner que les aspects négatifs.

Il est également envisageable de fêter les victoires au sein de l’équipe, qu’il s’agisse de petites bonnes nouvelles ou de grandes réussites. Pour cela, à distance, rien n’empêche d’envoyer des petits cadeaux au domicile de chacun, de passer des appels ou encore de prendre un apéritif virtuel. De même, l’engagement de vos collaborateurs passe par des projets communs et positifs, à communiquer en toute transparence, pour renforcer le sentiment de cohésion et d’appartenance de vos collaborateurs.

A lire aussi : 4 idées de team building à réaliser à distance

8. Se former au management à distance

Plusieurs organismes de formation publics ou privés proposent des sessions pour apprendre à manager à distance. Analyser son management actuel et identifier ses éventuelles lacunes, réfléchir à des actions pour les corriger, apprendre les bases de la communication à distance et découvrir les différents outils de management en distanciel font partie des principaux objectifs de ce type de formation. N’hésitez pas à vous rapprocher d’organismes tels que les Chambres de commerce et d’industrie (CCI) ou le Cegos, par exemple, pour en savoir plus.

Glowbl est une plateforme d’animation d’équipe et de sessions engageantes. Pour en savoir plus, n’hésitez pas à prendre contact avec nos équipes.