Home Formation à distance La classe virtuelle : état des lieux d’une modalité pédagogique en plein essor

La classe virtuelle : état des lieux d’une modalité pédagogique en plein essor

par Charlotte
Étude de la classe virtuelle

Il y a quelques mois, Glowbl lançait une enquête auprès de son réseau qui, suite à une analyse croisée, a fait l’objet d’une étude : “Panorama 2019 de la classe virtuelle : les prémices d’une pédagogie innovante”. Son objectif était d’interroger les experts et professionnels de la formation, de l’enseignement et des ressources humaines afin de comprendre quels sont les connaissances actuelles autour de la classe virtuelle et ce qui est mis en place. Le monde de l’éducation et de la formation n’échappe pas à la transformation digitale et face aux attentes vis-à-vis du numérique, les nouveaux formats pédagogiques s’imposent. Voici quelques point clés que notre étude révèle à ce sujet.

Comment définir une classe virtuelle ?

La classe virtuelle est un lieu virtuel dans lequel chacun peut échanger et partager du contenu. La formation est délivrée de manière synchrone et les fonctionnalités de ce type d’outil permettent de reproduire des interactions similaires au présentiel. Mais c’est aussi une modalité de formation, car la classe virtuelle amène à repenser son approche pédagogique. Il faudra adapter le réel au virtuel, concevoir des supports spécifiques ainsi qu’une animation propre à ce type de format pour proposer une formation à distance de qualité équivalente au présentiel.

Parmi les organisations interrogées, beaucoup ne citaient pas la visioconférence en premiers termes, il faut donc en conclure qu’un simple outil de visioconférence ne suffira pas pour organiser des classes virtuelles. Il doit en être équipé mais il doit aussi contenir des fonctionnalités et une ergonomie adaptées pour que le formateur anime et stimule ses apprenants autant qu’en présentiel.

À lire aussi : Comment créer un sentiment de présence de l’instructeur en classe virtuelle ?

Quelle solution choisir pour une classe virtuelle ?

D’après notre étude, nous avons recensé une quinzaine de solutions de classes virtuelles. Entre logiciels SaaS et logiciels à télécharger, le choix est relativement équilibré et se justifie surtout par les contraintes de chacun. Il n’y a donc pas de type de solution à privilégier, si ce n’est qu’il faut avoir en tête que l’outil doit être facile d’accès et d’usage pour l’apprenant. S’orienter vers une solution SaaS par exemple permettra une certaine souplesse d’accès.

L’usage de logiciels américains est encore dominant sur le marché même si les solutions françaises et européennes ne sont pas loin derrière. Ces dernières proposent même des expériences parfois plus spécifiques à l’usage de classe virtuelle, tout en étant conforme à la réglementation européenne, notamment au RGPD. Choisir une solution française ou européenne de classes virtuelles a des avantages et c’est avant tout choisir plus de sécurité pour ses données personnelles.

 À voir : Notre infographie sur les chiffres clés de l’étude

Quel est le format le plus adapté pour une classe virtuelle ?

Pour organiser et suivre des classes virtuelles, l’ordinateur semble être à l’unanimité le support de prédilection. Avec son format synchrone et à distance, la classe virtuelle ne veut pas pour autant dire qu’elle se pratique en mobilité. Elle demande un certain niveau d’interactions entre les participants et d’implication sur le contenu qui est proposé. Pour ces raisons, ils vaut mieux privilégier un endroit au calme avec un ordinateur plutôt qu’un smartphone.

Dans ce même souci de performance et d’interactivité, nous avons pu constater que les tailles de groupe privilégiées ne dépassaient pas les 20 personnes et que le taille optimale se situait entre 6 et 10 apprenants.

Quels freins, attentes et usages autour de la classe virtuelle ?

La grande majorité des entreprise s’accorde à dire qu’il est nécessaire d’intégrer une part de digital à leurs formations. Avec l’arrivée de la 5g ou encore de la fibre, les freins techniques tendent de plus en plus à s’estomper mais il reste encore quelques axes de progression pour que la classe virtuelle soit adoptée en toute confiance.

Beaucoup n’ont pas encore trouvé la bonne solution : soit à cause d’ergonomies pauvres ou complexes, soit par manque de fonctionnalités. Notre étude révèle ainsi que le partage d’écran arrive en tête des fonctionnalités les plus utilisées, il est pourtant gourmand en bande passante et ne devrait être utilisé que dans des cas bien spécifiques et non pour montrer de simples documents (ppt, pdf, excel, images, …) qui restent les contenus les plus partagés. Le quiz, le sondage, le tableau blanc, la prise de notes collaboratives et le partage de vidéos sont quant à elles les fonctionnalités les plus en vogue aujourd’hui mais surtout les plus attendues dans une solution de classes virtuelles.

Notons enfin que, quel que soit l’outil digital utilisé, l’humain reste au coeur de l’expérience pédagogique et c’est lui qui fera que la formation sera de qualité. Repenser ses formations afin d’en digitaliser une partie, voire la totalité, prend du temps et fait appel à de nouvelles compétences en digital learning et en ingénierie pédagogique. Pour les organisations, ce sont de nouveaux défis aussi bien dans la conception que dans l’accompagnement.

Le sujet vous a plus ? Nous vous invitons à télécharger la totalité de notre étude.

Glowbl propose une solution innovante et des offres adaptées à vos besoins. Pour en savoir plus, n’hésitez pas à prendre contact avec nos équipes.

Vous avez raison !

 

La variété des contenus est un facteur de réussite pour vos classes virtuelles.
Mais ne négligez pas pour autant la présence du formateur.
En distanciel comme en présentiel, un manque de présence a des conséquences sur la satisfaction de l'apprenant.
On vous laisse découvrir notre article sur le sujet ;)

Vous avez raison !

 

En distanciel comme en présentiel, le manque de présence de la part du formateur a des conséquences sur la satisfaction de l'apprenant.
On vous laisse découvrir notre article sur le sujet.
Bien sûr, la variété des contenus est aussi un facteur de réussite pour vos classes virtuelles ;)

Merci pour cette information !

 

Nous avons bien pris en compte votre thématique favorite.
À bientôt, pour de nouvelles lectures.