Home Formation à distance Témoignage : « Pourquoi les grandes entreprises françaises n’ont-elles pas la curiosité de tester des solutions françaises comme Glowbl ? »

Témoignage : « Pourquoi les grandes entreprises françaises n’ont-elles pas la curiosité de tester des solutions françaises comme Glowbl ? »

par Justine Humblot
équipe en réunion atelier team building

BrainPerception est un organisme de formation proposant des dispositifs sur-mesure pour accompagner les entreprises dans leur transformation : formation, coaching, facilitation, intelligence collective, transformation de posture et des nouveaux modes de travail collaboratifs. En 2020, sa fondatrice, Valentine Viard, adopte Glowbl pour l’animation à distance de ses classes virtuelles. Elle nous livre son témoignage.

Un outil de formation responsabilisant au service de la pédagogie

Initialement à la recherche d’une solution pour organiser un événement à distance, Valentine a ensuite découvert les classes virtuelles Glowbl et y a tout de suite vu l’intérêt pour son activité au sein de BrainPerception. Elle a instantanément été séduite par les bulles (des participants). « J’ai été impressionnée, j’ai trouvé cela impliquant et engageant. Je vois qui est vraiment présent. Lorsque j’invite les participants à passer d’une table à une autre, je visualise tout de suite les personnes qui ne se déplacent pas et donc, qui n’écoutent plus ou ont besoin d’aide. Le concept de la bulle par participant est novateur et très responsabilisant et je n’avais jamais vu cela dans aucune autre plateforme imposée par les entreprises. »

La facilitatrice apprécie également l’intuitivité des salles virtuelles. « A la différence de Zoom où l’on planifie un titre, un horaire etc, sur Glowbl je crée des espaces pérennes. Par exemple, sur un de mes dispositifs de passage à l’agile, j’ai créé deux salles : une pour les profils leaders, une pour les profils directeurs. Les liens sont toujours les mêmes et ce concept d’avoir des salles qui s’inscrivent dans le long terme ancre le chemin que nous allons parcourir ensemble versus des rendez-vous ponctuels. »

Valentine Viard s’est aussi approprié les outils de personnalisation des salles. « C’est aussi une façon de marketer les dispositifs de formation. Créer l’identité visuelle de chaque salle dédiée avec un titre, un papier peint, des couleurs, un logo, cela donne envie de s’y retrouver, avec ces repères, dans un environnement réservé. On crée un ancrage dans le parcours de formation et ce n’est pas anodin en cette période quand le distanciel a tendance à désimpliquer. »

A lire aussi : La continuité pédagogique et ses enjeux

Une réponse aux nouveaux modes de travail collaboratifs

Les espaces virtuels s’intègrent parfaitement à l’activité de BrainPerception et aux dispositifs que Valentine met en place pour ses clients. « La façon dont les salles sont organisées, avec plusieurs tables dans un environnement unique, permet le passage en sous-groupes de manière très intuitive et surtout autonome. Je peux visualiser la salle, les participants, leurs déplacements, les échanges… Et c’est en lien avec les modes de travail agiles, qui sont d’ailleurs très plébiscités et sont bien servis par l’expérience utilisateur des participants sur la plateforme Glowbl. »

« Dans une salle Glowbl, je peux rejoindre une table sur laquelle j’ai tout de suite tous les droits (de parole et de manipulation des contenus) et je suis en posture agile. J’opère en co-contribution et de façon fluide et automatique. C’est complètement en phase avec les modes de travail collaboratifs. »

A lire aussi : [REPLAY] Webinar : Quelles sont les tendances 2021 des nouveaux modes de travail, de la France jusqu’en Californie ?

Le choix du made in France pour soutenir le savoir-faire national et sécuriser ses données

Avant la crise sanitaire, BrainPerception apportait une réponse qui semblait pertinente aux entreprises. Aujourd’hui elle est d’autant plus criante en raison de la distance imposée par le télétravail et de la nécessité de recréer du lien. Alors lorsque son entourage professionnel lui demande ce qu’elle utilise comme plateforme en tant que formatrice, Valentine est fière de parler de ses outils français, notamment Glowbl. « Je suis interpellée de voir que de grandes entreprises françaises utilisent Adobe, Teams ou Zoom et n’ont pas la curiosité de tester des solutions françaises comme Glowbl. » Elle est aussi surprise que les organismes de formation français n’arrivent pas à se tourner vers des plateformes françaises. « Pourquoi ne cherchent-ils pas le savoir-faire français ? Et au-delà du savoir-faire local, se pose également la question du stockage des données et des réglementations. Je travaille avec des banques, des organismes publics, avec des données très sensibles. Si ces dernières sont hébergées outre-Atlantique par exemple, alors qu’elles pourraient l’être en France, quid des lois en vigueur sur ces territoires et des conditions d’utilisation des données ? » C’est pourquoi Valentine souhaitait aussi trouver une solution avec des serveurs en France qui respectent les règlementations imposées par la CNIL.

« Aujourd’hui, j’ai la chance de travailler avec des entreprises françaises qui développent des solutions françaises performantes, alors pourquoi ne pas faire « Cocorico », mettre en avant ces sociétés et les soutenir dans une période difficile ? »

Glowbl propose une solution d’espaces virtuels innovante et des offres adaptées à vos besoins. Pour en savoir plus, n’hésitez pas à prendre contact avec nos équipes.